Le Coach, selon Virginie Galtier, est avant tout un facilitateur, un révélateur qui accompagne les changements et le passage d’un savoir-être à un autre. Face aux situations à enjeu vécues par le coaché, il aidera à réfléchir et penser autrement afin de prendre le recul nécessaire, à “porter un autre regard” sur la situation ou sur une problématique donnée.

Son objectif sera de développer et de mobiliser la capacité à agir et à réagir du coaché, qui, alors, intègrera un nouveau comportement, trouvera ses propres repères de positionnement, ‘passera un cap’ en optimisant ses domaines d’excellence”

Mais comment le choisir ? Voici quelques conseils pour écarter quelques écueils.

Car il s’agit bien de CHOISIR son coach. S’il s’agit d’une initiative de votre entreprise, le choix du coach vous revient car la confiance est à la racine du succès de la démarche de Coaching, et ne supporte pas des intentions plus ou moins implicites de votre direction.

Votre coach propose-t-il un entretien exploratoire, gratuit afin que vous puissiez, l’un et l’autre, voir si vous avez un bon feeling?

Depuis qu’il a débuté son activité, de combien de clients dispose votre coach ? Combien d’heures de Coaching payant a-t-il assurées ?

Pourquoi a- t-il choisi cette école ou mouvement de coaching qui le distingue d’un autre mouvement, et en quoi cette école est selon lui, une voie efficace ? Le coach doit être capable d’en rendre compte, de l’expliquer.

Propose-t-il de formaliser votre relation ? Un coach professionnel va vouloir formaliser avec vous la relation de coaching, dans un contrat, indiquant un nombre de séances, une période déterminée d’intervention. Il doit fixer un cadre à son intervention, indiquer les bénéfices attendus sous réserve que les dispositions intérieures du coaché le permettent, et écarter les espoirs ou les ambitions déraisonnables, qui sortent du champ de son intervention.

A quelle fréquence, depuis combien de temps est-il supervisé ? Un coach doit être supervisé, il ne fonctionne pas en vase clos et doit s’inscrire dans un réseau de référents, il n’est pas auto-référent, il cite volontiers ses sources.

Quelle formation suit-il ? Un coach doit se former en permanence, il doit pouvoir vous expliquer comment il enrichit sa vision et ses compétences.

Plus les réponses de votre coach à ces questions seront claires et spontanées, plus elles manifesteront son professionnalisme .

Partagez et diffusez !
Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com